Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2012

étonnante balade !

 

Barcarès les étangs à l'aube.jpg

Le jour se lève, la journée sera belle.

Départ en randonnée...

Canigou depuis ForçaReal hiver 2011.jpg

... à l'assaut des cimes.

Bien accompagné, on n'a peur de rien.

On se surprend à "oser"...

on a confiance en soi.

Canigou fou.jpg

Le temps se gâte

Danger...

Pourquoi est ce à cet instant

que le guide retire l'échelle ?

 

après l'orage 08:2011.jpg

L'orage gronde

On ne s'entend plus

 

arc en ciel 25:09:2010.jpg

Soulagement . à l'horizon

se dessinent les couleurs de la paix

Ciel étonnant.jpg

mais la question se pose :

Sans échelle, perd on pied ?

aube naissante Cadaqués.jpg

  Chaque jour qui se lève 

est  re-nouveau

 

 

Canet pluie d'étoiles.jpg

 Il pleut des étoiles.

La vie reprend son cours...

 

 

27/06/2012

histoire courte...

Un "aperçu" de mon "travail"...
 
« Les problèmes existeront toujours, l’objectif n’est il pas d’apprendre à les gérer ? » 
Parmi les histoires qu’elle me racontait, j’ai repéré la «fine trace »… l’indispensable lueur sur laquelle un thérapeute narratif aide à souffler pour que naisse la lumière. 
Ici c’était le courage qu’elle avait eu, petite fille âgée de 6 ans, alors elle était insouciante et heureuse de vivre.
Du courage elle croyait ne plus en avoir. Nous sommes donc allées à la rencontre de cette petite fille vivante en elle.
Pas à pas, elle « reconstruisait » sa vie comme on bâtit sa maison.
Elle avait imaginé de grandes pièces, lumineuses…
Un jour… elle m’annonce que tout ça n’existe plus, qu’elle se retrouve enfermée dans un réduit dont elle n’a pas la clé ; il y fait très noir ; elle ne voit plus rien, ni devant… ni derrière elle. Elle est désespérée.

Me voilà au pied du mur… l’essentiel en narrative est la « fabrication des questions » encore faut il trouver la bonne ! Ce n’est ni simple, ni facile.

Ne pas se projeter, imaginer une réponse… être « neutre », mais pas indifférent…. 
Il n’y a pas de modèle de question, chaque cas est différent, particulier.
Alors je lui ai demandé qui elle aimerait inviter dans son cachot. Sans hésiter, elle a nommé deux personnes qu’elle aimait. L’une en vie, l’autre disparue. 
Ce sont elles qui lui ont donné la clé !
Mais, me dit elle, j’ai régressé, démoli toutes les pièces de ma maison, où aller maintenant ?

Inutile de chercher, la maison est toujours là, solide, lumineuse. Elle n’avait pas régressé, mais franchi une étape. On ne vit pas tous les jours en plein soleil. Ce que l’on a construit reste intact.

24/06/2012

problème d'écoute ?

Comme il est difficile parfois

de comprendre,

de répondre,

de se fare entendre

quand, cependant, 

on parle le même langage...

ou bien l' on est supposé être

dans ce registre.

J'avais envie d'écrire :

"dans ce paysage".

L'erreur est peut être là ?

Un langage "commun" est ce que cela existe ?

est ce possible ?

"sur la même longueur d'ondes"

qu'est ce qui vient em-brouiller

les échanges ?

 

 

 

 

11/06/2012

Passionnant Cyrulnik....

Entretien avec Boris Cyrulnik

http://youtu.be/_fFOT4EWtzk

C'est d'une étonnante clarté 

d'un immense intérêt...

Le Professeur Joëlle Lighezzolo-Alnot et

le Docteur Catherine Pichené

mènent un entretien avec Boris Cyrulnik

sur le sujet de l'art de la rencontre,

thème du Congrès National de la FTLSU qui aura lieu

du 17 au 21 septembre 2012 à Nancy.

www.lartdelarencontre.fr

21/03/2012

un article à lire...

 

La revue "Cerveau & Psycho" dans son dernier numéro

vient de publier un article

"Psychothérapies à distance"

"Les thérapies utilisant le téléphone,

les SMS, les messages électroniques, 

sont efficaces pour certains patients".

Praticienne narrative...

je ne suis

pas "psychothérapeute"

cependant j'aide

des personnes à  

"prendre leur vie en mains".

Peut être parce que ma thérapie 

s'est faite en grande partie via internet,

je privilégie ce mode de communication.

La déontologie m'interdit de

publier des témoignages... positifs.

Même de façon anonyme, 

je ne veux pas le faire.