Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2009

Bonne question !

Oui, je le sais, je le sens. Vous allez me demander ce que je viens faire ici ce soir alors que je n'ai absolument rien à vous raconter. J'ai beau chercher, rien ne me vient. Heuuuuuuu ! ah si, mon chien.... non pas d'histoire de chien, cela n'a absolument aucun intérêt pour vous de savoir qu'il est malin comme un singe. Tous les matins il se barre, et plus je l'appelle, plus il court vite. Au début, je m'affolais, allais le chercher en voiture et ne le trouvais jamais... Quand je revenais à la maison, il m'attendait devant la porte. Alors maintenant je le laisse vivre sa vie. Des voisins l'ont croisé un jour, ils ont essayé de l'attraper, mais il ne se laisse pas toucher, même par des personnes qu'il connaît... donc on ne devrait pas me le voler. Ah ! les voitures, il paraît qu'il fait attention. Je veux bien le croire puisque jusqu'à ce jour il est toujours rentré entier ! C'est quand même un sacré voyou... Finalement je crois que j'admire son indépendance, c'est peut être ce que j'aime le plus en lui... autrement à la maison, c'est super-glue !

Lui, ce n'est pas le papa des 7 chiots... le père c'est tout le contraire. Je ne peux le sortir qu'en laisse. Une fois je l'avais laissé en liberté, il a disparu pendant 7 mois. Comme on dit... chat échaudé etc.... Il est craintif, limite sauvage, mais si je m'absente ne serait-ce que 10mn le temps d'aller chercher le pain, il me fait une fête comme personne ne m'en fera jamais... ou ne m'en n'a jamais fait ! ah si, des fêtes de retrouvailles, j'en ai de plus belles, plus chaudes, plus vraies, vivantes.... devinez avec qui ?

Ne cherchez pas.... avec mes filles bien sûr !

Je trouve que j'en ai dit beaucoup trop pour une personne qui n'avait rien à raconter.... ciao, je me casse sans relire !

19:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : fidélité, chiens

09/12/2009

une pensée...

Voici une pensée qu'un ami m'a envoyée aujourd'hui :

"Ce n'est pas l'ignorance qui nous empêche de devenir vrai, c'est la lâcheté !"

Si vous en connaissez l'auteur... merci !

Je vous laisse méditer et; à l'occasion me dire ce que vous en pensez ! Pendant ce temps je me retire sur la pointe des pieds, me lover sous la couette, lunettes sur le nez, livre en main....

Bonne nuit les petits.... et les grands !

08/12/2009

7 heureux évènements !

les chiots.jpg

Vanouchka et Vitchy ont la joie de vous faire part de la naissance de leurs enfants : cinq filles et deux garçons qui ont vu le jour... heu, ils ne le verront pas avant une semaine... alors qui sont arrivés ce matin à 11 heures, à Thuir, Pyrénées Orientales.

Une césarienne a été nécessaire pour sauver la vie de la mère et des enfants. A l'instant où j'écris tout le monde se porte bien.

Grand mère paternelle de ces charmants bambins, je suis aussitôt allée les admirer. La maman est parfaite, elle se laisse manger, dévorer... Les gamins  connaissent déjà le chemin qui mène à la laiterie. Maman léchouille ses petits avec délicatesse.

J'ai proposé au papa de m'accompagner... pffffffftttt il m'a tourné le dos me faisant ainsi comprendre qu'il s'en foutait complètement. C'est curieux ces pères qui ne s'intéressent pas à leur progéniture;

Il a même ajouté "à quoi bon m'attacher à eux, puisqu'ils seront vendus ! très cher j'espère avec mon pedigree et celui de ma chérie, t'as une idée ?

Heu, je ne sais pas trop... si je te dis 1000€ tu serais OK ?

Vitchy a fait la moue et m'a fait comprendre qu'il fallait qu'il réflechisse.  Alors... à suivre !

21:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : naissance, shi tzu

07/12/2009

Dans le jardin de mon père.....

Une chanson commence ainsi : Dans le jardin de mon père, les lilas sont fleuris....   Aujourd'hui je peux chanter  : "Dans le jardin de ma fille, les lilas sont fleuris ! Vous trouvez ça normal ? est-ce la saison ?  Vous allez me dire "ben vous voyez, c'est le réchauffement climatique".... tu parles ! alors pourquoi pas de cerises sur les cerisiers, de pêches etc...

Je vais vous dire, après tout je m'en fous ! c'est comme ça et c'est bien joli en décembre de revoir les fleurs du printemps !

Cette chanson fait remonter de doux souvenirs...  suitede la chanson : Auprès de ma blonde, qu'il fait bon, fait bon...... Auprès de ma blonde qu'il fait bon dormir......

Je crois me souvenir, vous savez les souvenirs sont ce que l'on a envie de voir ou d'entendre parfois....   je crois me souvenir que mon papa chantait ces doux mots à ma maman.

Une autre, j'en suis certaine cette fois-ci... Quand Madelon vient nous servir à boire... sous la tonnelle on frôle son jupon etc.... je ne peux pas me tromper, même si j'ai oublié les paroles, ma maman s'appelle "Madeleine", notez pour l'autre chanson... c'est bien possible, maman est blonde.

Il y a 27 ans que maman n'est plus là, alors je ne peux pas lui demander de m'aider. Pourtant, bien souvent, le matin, quand j'ouvre un oeil,   mon premier mot est "maman".   Quand j'ouvre l'autre je dis "Sophie" et mon troisième oeil les voit   se pencher sur moi et m'embrasser tendrement. Je peux   leur caresser la joue. Il est doux cet instant !

18:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chanson, fleurs, saison, amour

06/12/2009

bonjour !

210020194.jpg

Voilà, j'ai trouvé des infos sur Guillaume (site France Inter.com),  c'est beaucoup plus vrai et intéressant que tout ce que je pourrais vous raconter...

Je suis trop partiale, c'est mon cousin.... par alliance ! Il est...... unique, comme chacun de nous !

présentation

Guillaume Gallienne vous invite à partager avec lui la plus subjective des heures.

Une heure de lecture, de lectures. De textes qu’il aime, qui l’ont séduit, qui l’amusent et qu’il nous fait partager. Classiques du répertoire, moins connus de nos bibliothèques parfois, courts ou longs, monologues ou débats, des passages comiques de La Recherche aux textes consacrés aux acteurs de théâtre… Guillaume Gallienne ne s’interdit rien. Même pas de partager le studio et ces lectures avec d’autres comédiens et comédiennes.

Fermez les yeux et laissez vous porter, par la magie imaginaire d’une voix portée par la radio.

Guillaume Gallienne

Pensionnaire puis sociétaire de la Comédie Française depuis 1998, Guillaume Gallienne est sans doute le plus éclectique des comédiens français, à la fois sur scène, grand écran et petite lucarne.

Depuis 1994, du répertoire classique (Racine, Molière, Shakespeare, Hugo, Musset, …) au contemporain (Brechet, Fo, Motton…), il a été dirigé par D. Mesguich, L. Hemleb, T. de Peretti, D. Podalydès… Coauteur du ballet Caligula avec N. Le Riche (2005), il a mis en scène Huis clos sur une scène du no à Tokyo (2006), Sur la grand route de Tchekov (2007) et écrit un monologue autobiographique Les garçons et Guillaume, à table !, qu’il jouera toute la saison en tournée.

Au cinéma, il a joué sous la direction de F. Onteniente (Jet set), G. Harel (Tu vas rire mais je te quitte), G. Krawczyk (Fanfan la tulipe), Lellouche & Arouet (Narco), M. Delaporte (La jungle), S. Coppola (Marie Antoinette), D. Kurys (Françoise Sagan)… Il sera à l’affiche prochainement de L’Italien d’O. Baroux et d’Ensemble, nous allons vivre une très grande histoire d’amour de P. Thomas.

Après plusieurs apparitions dans des téléfilms, il passe depuis sept 2008 d’un personnage à un autre dans ses bonus hilarants du "Grand Journal de Canal +".

Après avoir enregistré plusieurs livres audio, il propose ici sa 1ère émission radio.

19:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : france inter, littérature