Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2008

On dirait !

Les histoires commencent par "il était une fois..." et les enfants bien souvent disent "on dirait que..."
L'enfant qui est demeuré en moi a choisi de commencer par "on dirait que..."
On dirait que, en ce lundi 25 août, la vie est merveilleuse. Je n'ai absolument aucun problème. Pas de décision à prendre. Tout est calme... non faut pas exagérer je n'ai pas dit calme et volupté.. quoique ?
je me demande si je n'en prends pas le chemin, au point où j'en suis tout est possible !
J'attendais avec impatience quelques petits signes de vie de l'un ou l'autre, je n'ai pas été déçue. Au réveil les messages que j'espérais étaient là, sur mon écran.
Je vois la vie en rose. Quoi ? vous avez dit angoisse ? c'est quoi ce truc ? je ne comprends pas de quoi vous voulez parler.
Vous allez être jaloux. J'ai une vie de rêve. Entourée, choyée, gâtée... c'est presque trop !
Trop de bonheur, de joie, de bien être !
Ah, on dirait aujourd'hui : Mais que la vie est belle !
Pas ce "elle est pas belle la vie" d'une marque de charcuterie immonde. Non la vie, la vraie ! celle qu'on prend à pleine mains, qu'on respire à fond, qu'on projette en couleurs sur les murs de sa maison !
Qu'on dévore à plein coeur !
Je vous quitte pour aller en profiter à 300%...
On dirait que je ne me trompe pas... que je dis la vérité !

24/08/2008

Rien ne va plus !

Mais non les jeux ne sont pas faits... nous ne sommes pas autour d'une table de roulette...
Bien que ce soir j'aurais pu être assez folle pour jouer à la roulette russe !
Quelle horreur ! non je veux oublier cette image ! je n'ai même pas un pistolet à eau !

Mais quand même rien ne va plus tout à fait comme il le faudrait.
J'ai décidé de ne frapper à aucune porte et d'attendre ! j'ai du mal à résister à la tentation.
C'est si facile d'écrire un mail... on appuie sur le bouton envoyer... et voilà c'est fait !

Et si personne ne me répond ? je me sentirais encore plus mal.

Dans le doute...... mieux vaut s'abstenir. Et quand je décide qq chose, généralement, je m'y tiens.
Je vais me débrouiller avec moi. C'est la seule personne sur qui je peux compter vraiment.

journée gâchée !

Juste quelques mots pour défouler un peu.
Je ne veux les écrire à personne en particulier, alors le blog... la note !

Je suis en train de subir agression sur agression ! j'essaye de mon mieux de répondre calmement.
C'est horrible le langage de sourd !

On me demande plus que je ne peux donner ou en faire.
Je ne refuse aucune aide, mais je refuse de m'engager sur les semaines et les mois à venir
d'une façon ferme et définitive; normal non ???

Si je ne tiens pas parole... on serait en droit de me le reprocher !

Allez suffit, je ne vais pas emmerder tout le monde avec ces histoires;
ces quelques mots suffisent.

Ah si on pouvait être un peu moins sensible de temps en temps... rien qu'un tout petit peu !

la solitude !

Ce grand pays appelé Solitude, n'est ce pas celui du silence, du repos, de la réflexion... de la sagesse ?

Ses habitants sont des "Solitaires" "Soliterre" ?

Pourquoi certaines personnes sont si tristes quand elles sont seules ?
D'autres, c'est tout le contraire... un ermite par exemple ! (en fait on ne sait pas... les ermites sont peut être tristes, mais ils semblent tellement heureux à la fin de leur période d'isolement...)

L'autre ? est ce un besoin? L'autre n'a de place que si c'est un plaisir ! c'est ce que je pense. Mais c'est une vision toute personnelle.


Comme dit le vieux dicton :
"chacun voit midi à sa porte" !

23/08/2008

Le chat sadique est mort !

et la petite souris est remise de ses émotions !

Un autre chat est entré dans la famille. Un bon chat tout à fait rassurant.Il ne joue plus avec la souris.
Curieusement il semble apprécier sa compagnie, de temps en temps. Il ne faut quand même pas abuser.
Tout le monde sait que le chat est un animal indépendant, qui n'aime pas qu'on le réveille. Il a besoin d'un espace de liberté. On le comprend. Tous, même les souris, ont besoin de vivre en paix.

Ce chat n'a pas du tout aimé l'histoire de son ancêtre, vous savez ce sadique qui laissait cette pauvre souris entre la vie et la mort ! Il a honte pour lui. Jamais il ne ferait une chose pareille. Il va même jusqu'à prendre des nouvelles de la souris. Elle n'en croyait pas ses oreilles lorsqu'il a pris le temps de l'appeler. Il faut dire qu'elle était mal en point. Et notre chat sensible l'a tout de suite compris. Que c'est beau ce climat de confiance entre un gros chat et une petite souris !

Vous pourriez croire que la souris est tout à fait heureuse ! erreur ! perdue dans cet univers elle est parfois un peu paumée ! alors que fait elle, la pauvre naïve ! elle écrit au chat : il est absent ! rien de lui, pas un mot, pas un signe ! oh, elle sait bien que ce n'est pas de l'indifférence de sa part. Elle croit si fort en lui.
Mais elle a beau se trouver des tas de dérivatifs... les paroles de son chat commencent à lui manquer sérieusement. Elle est certaine de le retrouver, dans sa tête tout est clair, bien en place.
A lui de la contacter maintenant. Elle ne frappera pas à une porte sourde.
Bizarre ! on peut se demander pourquoi une petite souris a tant besoin d'un chat pour prendre sa vie en mains. Drôle d'histoire quand même !