Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2009

Ah, la lecture !

Alors là, j'ai une excellente excuse. Imaginez vous que pour la seconde fois en quelques jours j'allais oublier la note du jour. Pourquoi ? comment ?  Tout simplement parce que je suis plongée dans un livre.... je ne trouve pas de qualificatif, mais éprouve  un immense regret de ne pas l'avoir lu plus tôt....

Je retourne à mon livre.... à demain !

Pardon, j'allais oublier de partager ce bonheur avec vous;

Titre :   Lettre   d'une inconnue.   Auteur : Stefan Zweig.

14/06/2009

Monsieur et Madame Schmitt, merci !

Oui, Merci à vous d'avoir mis au monde votre fils Eric-Emmanuel. Je vous avoue très franchement que, à ce jour, je n'avais jamais rien de lui, malgré les recommandations de quelques amis.  Il a fallu que l'un d'entre eux, dont les conseils de lecture, toujours justes à mes yeux,  me sont précieux,   signale  :

LE SUMO QUI NE POUVAIT PAS GROSSIR  superbement écrit et conté par votre talentueux fils. Eric-Emmanuel Schmitt.

C'est un enseignement, accessible à tous, même aux plus rebelles... ceux qui détestent qu'on leur dise fais ci... fais ça ! La preuve, j'ai adoré.....   Pardonnez moi parents Schmitt, votre fils aurait   pu   être, aussi,  celui d'Alexandro Jodorowsky... ne seraient ils pas cousins par hasard ?

En 100 pages qui en valent 1000  tout est dit ! Impossible de citer la moindre phrase, je n'arrive pas à en sélectionner une...c'est tout le livre qu'il faudrait que je recopie.

Si vous l'avez lu, ou si vous allez le lire, merci de me donner votre avis. Ils  seront tous  bienvenus - même les critiques  :-(  -

10:00 Publié dans blog lecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : enseignement

04/06/2009

Saine et sage lecture

Qu'est ce que vous voulez que j'écrive alors que je suis plongée dans "Le doigt et la lune" de Alexandro Jodorowsky...

Tout ce qui me vient à l'esprit me paraît ridicule, léger... inutile !  en un mot con !

Une citation pour vous aider à comprendre mon embarras :      L'INFINI    Quand le poisson est dans l'océan, l'océan est infini. Quand l'oiseau est  dans le ciel, le ciel est infini.    L'Oiseau et le poisson doivent être dans l'élément qu leur correspond pour que celui-ci soit infini : l'oiseau dans l'eau se noie et le poisson, dans l'air, s'asphyxie.

Si vous avez déjà lu Jodo pas de problème... mais si vous ne le connaissez pas encore... l'essayer c'est l'adopter, comme on disait du temps de la réclame !

une petite dernière en prime..... "Nous n'avons pas besoin de mots pour nous entendre. L'amour remplace les mots et permet une compréhension instantanée".  Pour mieux comprendre... reportez vous à la page 104 de ce fabuleux livre "d'enseignement".

 

27/04/2009

Deux très beaux livres

Ce soir je ne traîne pas. Quelques mots pour vous inviter/inciter à lire deux très beaux livres de Toni Morrison paru en France en 1989.
Sophie, ma chérie, avait adoré ce livre. Pour être certaine que je le lise elle me l'avait offert. Pour honorer son souvenir je viens de nous offrir "Le Don" du même auteure... Je suis plongée dans cette lecture... voilà pourquoi je ne traîne pas ce soir !
C'est de la même veine que Beloved... plus beau encore... si c'est possible !
A demain.... si un autre livre ne me bouffe pas la tête, ce qui me paraît très improbable parce qu'une belle pile m'attend...
He oui, il m'arrive quand même de lire un bouquin en entier avant de le laver...... voir note du 21 avril !

19:45 Publié dans blog lecture | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : toni morrison

26/03/2009

Une citation

Comment s'enrichir l'esprit... en riant ? Il suffit d'ouvrir le merveilleux livre d'Alexandro Jodorowsky. "Cabaret mystique". (Albin Michel)
Si vous n'en retirez aucun enrichissement personnel... au moins vous aurez bien ri. Chaque histoire spirituelle sert de base à une explication qui "ouvre l'esprit" et nous fait comprendre par des mots simples, des notions que bien des psys ou autres tentent de nous faire entrer dans le crâne en utilisant un jargon incompréhensible... quand ce ne sont pas des séances où, allongés sur un divan, vous déballez vos souvenirs, votre vie... tout cela vous coûte souvent très cher !!!!!!
Je ne sais à qui dire merci pour avoir échappé à cela.... pour mon plus grand bien ! (En bonne filoute, je mens effrontément parce que je sais très bien à qui dire merci. Tout d'abord à moi et à celui qui m'a aidée et accompagnée tout au long de ce travail, ce parcours où je me suis "trouvée") Revenons à ce livre "jouissif"......
Une histoire ? en espérant ne pas vous choquer...
- Docteur, j'ai un problème, explique un jeune homme au médecin. Quand je mange des carottes, je défèque des carottes. Quand je mange du chou, je défèque du chou. Quand je mange des asperges, je défèque des asperges.
- Ecoutez ! s'exclame le médecin, je ne vois qu'un remède dans votre cas : mangez de la merde !
Ceci pour nous faire comprendre, aussi bien dans le domaine spirituel que matériel, nous sommes ce que nous mangeons.
Il n'est nullement question de l'alimentation de notre corps... mais de celle de notre esprit ! exemple, "si nous nous nourrissons de pensées négatives, nous polluerons le monde de pensées négatives. Nous sommes ce que nous mangeons, nous mangeons ce que nous sommes". (A.J)
C'est limpide hein ? Tellement simple finalement, puisque je comprends, tout le monde comprendra. NA !