Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2010

Si demain...

En me baladant tout à l'heure je pensais à ces personnes victimes des intempéries et qui voient en un instant disparaître tout ce qu'ils possédaient. Je me demandais ce qui me manquerait le plus parmi tous les objets et souvenirs que j'accumule depuis...... si longtemps.

Je ne sais pas, je suis incapable de faire le tri. Une seule certitude la joie de me sortir en vie de tel ou tel cataclysme !

Il y a parfois ces petits riens, les souvenirs  irremplaçables, les photos, les lettres... ce serait sans aucun doute très douloureux. Mais la force de vie n'est elle pas plus forte ?

Finalement qu'est ce qui nous est indispensable ? l'amour de tous, visibles ou invisibles... c'est par et pour eux que je respire.

Ne croyez surtout pas que je suis "zen" et détachée des biens de ce monde... je suis exactement le contraire, chez moi c'est bourré d'objets, choses, machins et trucs que bien des gens trouvent inutiles... Certains me disent parfois "mais pourquoi tu ne balances pas ceci ou cela..." Ben voilà, c'est comme ça, on ne se refait pas... sauf si, un jour,  par la force des choses......

Si ce jour là arrive, je vous raconterai... si je survis :-)

18:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nécessaire, superflu

on ne peut plus vrai....

Le bonheur est dans le peu.
Yves Paccalet

En cette période de crise... il ne faut pas l'oublier...

11:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : crise, inflation

27/04/2010

Impuissante.....

 

Canet Voile.jpg

PAS DE PROBLÈME DE VOILE !

Celle là, cette petite voile qui peut nous emmener très loin, on ne va quand même pas nous interdire de la montrer  !

L'autre... très féminine  parfois....  est un mot "masculin" ! Bref... j'avoue que certains jours, quand je me regarde dans la glace je me dis que ce serait bien de porter un voile... on ne verrait que mes yeux et le regard n'a pas d'âge. Pratique hein ???

Quand je pense que à tout ce remue ménage à propos du port de la burka... il n'y aurait pas plus de 2000 femmes en France qui la portent ! Vous me direz : "ah, mais oui, mais il faut penser à demain !"

Ils sont hélas bien plus de 2000 tous ceux  qui ne peuvent même pas penser à l'heure qui vient, ces "humains" dont la vie est menacée par la mort qui les guette par manque d'eau potable, de nourriture, de logement, de soins les plus élémentaires.... la guerre... on l'oublie celle-là parce qu'elle n'est pas à notre porte...

L'heure qui vient, la minute parfois ce sera la mort pour eux !

OK, ça me va de dire des truc pareils, tranquillement assise devant mon ordi. Je fais quoi pour les aider ? que puis je faire ?  Vous avez une idée... que pouvons nous faire ?   Dites le moi.....  Signer des pétitions, je le fais, mais à quoi ça sert ???

 

 

25/04/2010

Ce soir à la télé...

 

 

buste molière 22.jpg
Ce soir, exceptionnellement, à 20h35, je suis devant la télévision, France 2... Je regarde les Molière. Cela me choque qu'on mette ce mot au pluriel. Molière, il n'y en à qu'un... Jean Baptiste Poquelin !

Bref, mon cousin Guillaume Gallienne, est "nominé" (encore un mot bizarre) dans la catégorie  "Révélation théâtrale masculine" pour son spectacle "LES GARÇONS ET GUILLAUME À TABLE" dont il est l'auteur /interprète... comme on dit en bon franglais "un one man show"...

Si vous l'avez vu ce spectacle,  pouvez vous me dire ce que vous en avez pensé ?  merci......

Si vous ne l'avez pas encore vu, et si vous êtes parisien, il sera de nouveau au théâtre de l'Athénée à partir du 23 juin 2010.  En janvier/février dernier, il a joué à "bureau fermé" dans ce même théâtre.....!  no comment !

Ce soir, je croiserai les doigts, le hasard ne fait pas toujours bien les choses..... et de plus, le hasard n'existant pas, à qui peut on se fier ?

Nuit magique...

Barcarès les étangs à l'aube.jpg

LES ÉTANGS DE BARCARÈS À L'AUBE


Hier soir, je suis remontée chez moi, laissant la grenouille solitaire dans le jardin.  Je l'ai alors entendue... c'était comme un appel à venir la retrouver !

Vous me connaissez, sensible comme pas deux, je suis retournée au jardin ! Elle était là, devant moi, il m'a semblé voir des larmes dans ses yeux. Je me suis penchée vers elle, ai posé un doigt sur son dos... juste pour une petite caresse qu'elle a semblé apprécier. Elle est venue se frotter contre moi, comme une chatte en chaleur....
Puis elle a sauté sur mon épaule, m'a embrassé tendrement sur la joue... et là je suis incapable d'expliquer ce qui est arrivé; j'ai senti mon corps se transformer....  et je me suis retrouvée au bord d'un étang, sautant de feuille en feuille, en compagnie de mon prince... Je ne vous en dirai pas plus, c'est trop intime ! Encore un petit détail : ce matin quelques gouttes d'eau sur mon oreiller... larmes d'émotion ou eau de l'étang ?

Conclusion :   Les histoires sont des.... histoires !  Sans mentir.... à chacun sa vérité !

 

12:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire vraie, conte