Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2019

6 juin 1944... pas besoin de commémoration télévisuelle...

3123702643_1_3_lg6jPx6M.jpg

J'avais 11 ans et 9 mois

Je me souviens 

du bourdonnement des avions

du bombardement de Renault

à Billancourt

de l'annonce du débarquement

de la joie partagée

d'un très beau temps ??

de la course aux abris

des éclats d'obus dans la rue

que nous ramassions

et que je reniflais !

Malgré cette putain de guerre

ce fut un temps heureux

Je n'entendais même plus

la sirène installée face à nos fenêtres

Papa n'était plus là 

mais nous vivions

Maman, Jean Louis et moi

des heures inoubliables

des heures de

PLEIN AMOUR.

C'était 73 rue des Vignes

Paris XVIème.

Je vous aime.

Commentaires

Rue des Vignes, près de la rue Raynouard et de la rue Singer ! J'étais un peu plus jeune que vous, mais je me souviens tout de même du mois d'août 1944 quand nous vîmes les premiers soldats américains. Oui, je pense qu'il n'y a pas besoin de commémoration télévisuelle à la gloire de... Bon, passons. Je vous embrasse.

Écrit par : Philippe POINDRON | 06/06/2019

Répondre à ce commentaire

Philippe juste en face de la rue Singer. Notre école était au numéro 50. Sur la gauche l'avenue Mozart... J'ai adoré cet appartement, il m'est arrivé d'en rêver.

Écrit par : Francoise | 06/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je n'étais pas née et pourtant pendant très longtemps, j'ai fait des cauchemars, j'entendais le sifflement des bombes.

Écrit par : heure-bleue | 08/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je n'étais pas née mais j'ai entendu les récits de ceux qui ont vécu cela.
Mes cauchemars à moi viennent d'une autre guerre qui ne portait pas son nom. Mais comme toi mon enfance fut tout de même très heureuse malgré la peur et les bombes qui ne venaient pas du ciel.
Je pense tout de même que les commémorations sont nécessaires pour remercier et rappeler à toutes ces nouvelles générations que la guerre n'est pas un jeu.

Écrit par : angedra | 14/06/2019

Répondre à ce commentaire

HB je n'ai jamais entendu de sifflement, en revanche "boum... boum..." oui !
Oui Angedra il ne faut pas oublier et il faut que les générations à venir sachent que ces putains de guerre ne sont pas des jeux... hélas !

Écrit par : Francoise | 14/06/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire