Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2018

À ma famille aimée...

Cadaqués 23:12:14.jpg

Le jour où vous irez peut être

balancer mes cendres dans la grande bleue

à Cadaqués...

Combien de larmes inutiles allez vous verser ?

Pour vous éviter d'avoir un trop gros chagrin

j'ai pensé que je pouvais vous donner un petit conseil :

Occupez vous bien de moi tant que je suis vivante,

pas très sonnante trébuchante hélas,

mais l'amour n'ayant pas de prix

je sais que vous m'aimez.

S! vous m'aidiez plus que vous ne le faites actuellement

(et ce n'est pas difficile hein ?)

peut être que cela me permettrait 

de rester plus longtemps auprès de vous.

Ah fidèles de mon blog, ce n'est pas à vous

que je m'adresse, mais à mes "proches" qui,

hélas,

ne visitent pas mon blog.

Bref, si vous en croisez un, transmettez lui

le message.

Merci. Pour l'instant je vais bien,

je prends soin de moi,

je dors, je mange, je bouge

"normalement".

Je suis autonome....

Pourvu que ça dure.

Commentaires

C'est un appel ?

Écrit par : heure-bleue | 24/01/2018

Répondre à ce commentaire

Pas vraiment... Mais hier en faisant un travail fatigant c'est un truc qui m'est venu.
Pour être aidée il faut que je demande... que j'insiste...
"Oh zut... j'avais complètement zappé" me dit on parfois.
Pas de souci tout va bien et pour 84 ans je n'ai pas à me plaindre de ma vitalité, mais je me dis que monter sur un escabeau peut être dangereux, alors pourquoi des plus jeunes ne le feraient ils pas ???
Bisous

Écrit par : Françoise | 25/01/2018

Répondre à ce commentaire

C'est malheureusement le cas pour beaucoup d'après ce que je lis sur les blogs, mais il y a aussi ceux qui sont oubliés et ceux qui "ne pensent pas que l'on a besoin d'eux …!"
Tu as raison, inutile de prendre des risques et se voir condamner à ne plus être indépendante.
Et si tu demandais tout simplement un petit coup de main ?
je suis persuadée qu'ils seraient heureux de venir te le rendre ce petit service.
Je sais il est difficile de demander. Pourtant cela pourrait être plus simple pour tout le monde. Toi tu n'aurais pas à prendre de risques et eux seraient heureux de répondre "présent".
Ton texte est très bien tourné et devrait être envoyé à ceux qui t'aiment…
"bien parler est le chemin de bien vivre" et là ton texte mérite ce dicton !
Belle et douce journée

Écrit par : angedra | 25/01/2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour la justesse de ton commentaire. Il m'arrive de demander. Mes petits enfants ne refusent jamais.
Mais il faut demander... Je suis peut être exigeante, mais j'aimerais tant qu'on me propose...
Comment ai je été avec ma maman ? Je travaillais, élevais seule mes deux filles... Alors ? Pas assez présente, peut être... Mais quand elle avait besoin de moi j'étais toujours là.
Bref... la vie continue et la mienne est plutôt agréable puisque j'ai la chance d'être totalement autonome et en bonne santé;... Vite je touche du bois LOL

Écrit par : Françoise | 25/01/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour chère Françoise, continuez à vivre dans la douceur mais ne craignez pas de demander de l'aide.
Nos enfants nous ont dit, si vous n'êtes pas bien, téléphonez-nous, on fera les courses... certains jours, il est vrai que nous ne sommes pas toujours à 100%. Pour le moment, cela va!
Je vous souhaite une belle continuation en gardant une bonne santé.
Mes amitiés et mes bisous ♥

Écrit par : Denise | 25/01/2018

Répondre à ce commentaire

Merci Denise.
C'était un "coup de gueule" parce que je venais de faire un travail fatigant.
Bref... j'ai la chance de les avoir près de moi.
L'amour est fort.... j'aimerais seulement qu'on me "propose" et ne pas toujours être obligée de solliciter l'un ou l'autre.
Beau week end

Écrit par : Françoise | 26/01/2018

Répondre à ce commentaire

Françoise je pense que les préoccupations de l'existence quand on est en âge de travailler et d'élever des enfants nous happent et que l'on néglige ceux qui nous ont donné la vie. A cet égard je n'ai pas été exemplaire et j'ai aujourd'hui le remords de ne pas avoir été assez attentif aux besoin d'aide ou de présence de mes parents. Cela n'enlève rien à l'amour qu'on leur porte mais il est vrai qu'ils aimeraient plus de preuve de cet amour..... J'ai bien aimé ton texte

Écrit par : ulysse | 27/01/2018

Répondre à ce commentaire

Cher Ulysse personne n'est exemplaire... C'est vrai l'amour est là, mais comme on dit quelques preuves par ci par là... ça peut pas faire de mal.
Cela dit je n'en veux pas à personne... j'avais simplement besoin de "vider mon sac".

Écrit par : Françoise | 28/01/2018

Répondre à ce commentaire

Oui il faut toujours dire les choses pour se libérer Bises

Écrit par : ulysse | 02/02/2018

Répondre à ce commentaire

Chère Françoise,

Je ne viens pas souvent ici, c'est un tort d'ailleurs, mais je me souviens encore de notre première rencontre virtuelle (c'était sur Viadéo il y aura dix ans cette année).

Je viens de passer quelques jours en métropole auprès de mon fils cadet et il y a toujours ces foutus 10 000 kms qui nous séparent - car je suis toujours à la Réunion (à ce propos il ne faut surtout pas croire tous les clichés apaisants qu'on vend en métropole sur cette île, je connais maintenant l'envers du décor, c'est pas reluisant).

Tout ça pour dire d'une part que je les abonnés de ton blog (dont je m'honore de faire partie) tiennent à toi.

Nous ne sommes pas ta famille et ne pouvons la remplacer, mais tu comptes pour nous même si (comme moi) on ne se manifeste que de loin en loin.

Bien à toi.

JC

Écrit par : Jean-Christophe | 08/03/2018

Répondre à ce commentaire

Dix ans déjà... Jean Christophe je pense souvent à toi. Finalement ce foutu bouquin je l'ai écrit, mais ce n'est pas un roman, j'ai repris une partie des dialogues de ma thérapie narrative faite par mail.
Je me souviens que tu es un jeune "papy" . Quant à l'image des "îles" j'ai une cousine par alliance (ex en vérité) qui est originaire de la Guadeloupe. Son père je crois y a été un des premiers députés socialiste... Monsieur Valentino si ma mémoire est bonne.
Merci pour ta fidèle amitié, ta présence et tes mots qui me touchent.
Je reçois des news du blog Short Edition avec parfois la tentation d'y écrire quelques mots mais je ne sais pas comment faire.
Bien amicalement à toi
Françoise

Écrit par : Françoise | 09/03/2018

Répondre à ce commentaire

Je suis 9 ans derrière toi, et oui je viens de faire les 3/4 de siècle.
J'ai beaucoup aimé ton texte qui pourrait bien s'appliquer à moi et aussi je pense à beaucoup de personnes de nos âges.
Si tu le permets dans mon prochain billet je le publierai sans oublier de spécifier qu'il est de toi, mais pourrait bien me convenir.
Je suis heureuse de voir que tu as "encore la pêche"
Je t'embrasse
Maryse

Écrit par : L'Espigaou | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Maryse tu as évidemment ma permission...
Oui heureusement j'ai la pêche...
Toi aussi me semble en forme.
Je vais re visiter ton blog que je trouverai par le biais d'Qngedra.
Bonne fin de journée.

Écrit par : Françoise | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je viens de publier ton texte sur mon blog,d'après les commentaires obtenus beaucoup l'on trouvait, comme moi, très émouvant.
A bientot
Bise
Maryse

Écrit par : L'Espigaou | 15/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire