Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2019

Terrible "affaire"...

Vincent Lambert

Si j'étais sa mère...

Je réagirais probablement comme elle.

Si j'étais sa femme...

Je réagirais probablement comme elle.

Ce que je trouve le plus choquant

c'est que l'on fait de cet homme un objet.

Ne trouvez vous pas qu'on parle de lui

comme d'une chose ?

N'étant ni médecin, ni ecclésiastique 

je n'ai aucune légitimité

pour exprimer une opinion. 

À chacun sa vérité...

Commentaires

cette femme a raison c'est son fils elle sait qu'il ne reviendra pas à état normal dans le tréfond de son être elle espère toujours

Écrit par : celadon7 | 21/05/2019

Répondre à ce commentaire

Nanou a raconté un jour, sur votre mur, que la veille de la mort de sa maman, cette dernière qui d'ordinaire ne la reconnaissait pas, lui a parlé, revenue totalement à elle. Nul ne peut dire, je l'affirme en tant que scientifique, ce qui se passe dans la conscience de Vincent, sauf à admettre que la pensée est identifiable à un signal électrique, ce que justement la science dément. Votre remarque sur les positions de la maman et de l'épouse est fort juste. Il faut cependant dire, et il n'y a aucune condamnation dans mon propos, que l'épouse de Vincent, qui a été nommée sa tutrice et qui est favorable à la cessation des soins, désire refaire sa vie avec un homme avec qui, si mes informations sont exactes, elle vit. Vous savez que je suis contre la peine de mort. (Une des rares grandes choses qu'ait faite le Président MITTERAND qui avait une autre envergure humaine que..., c'est la suppression de la peine de mort.) J'ai lu des articles qui sont des accumulations d'erreurs, de sophismes, de mensonges et d'approximations de la part de ceux qui approuvent la décision de monsieur SANCHEZ (le "médecin"). En outre, baisser les bras devant la maladie, c'est tout simplement déclarer que toute recherche scientifique est inutile.

Écrit par : Philippe POINDRON | 21/05/2019

Répondre à ce commentaire

à céladon, Raison ou pas il ne m'appartient pas de juger. Mais ce qui me choque c'est ce triomphe appelé "remontada" Ce cas pénible n'aurait jamais du être autant médiatisé. La vie privée des autres, douloureuse ou pas, ne nous concerne pas...
Cher Philippe, d'accord avec vous... mais... oui il y a un mais... quel être humain après 10 ans d'absence, de silence... n'aurait pas "refait" sa vie. Serait elle la première ? Comment lui jeter la pierre ?Cela ne veut pas dire qu'elle oublie ou chasse son mari. Mais, d'après ce qu'ON raconte Vincent Lambert aurait exprimé le souhait de ne pas subir d'acharnement thérapeutique. Or là il semblerait que depuis 10 ans on ait trouvé aucun moyen de le ramener parmi nous et qu'on se contente de le maintenir en vie en "l'arrosant et le nourrissant" comme une jolie plante.... Personne n'a parlé de maladie il me semble dans le cas de ce pauvre homme.

Écrit par : Françoise | 22/05/2019

Répondre à ce commentaire

Je ne peux pas savoir quelles sont les motivations de cette mère... mais cette façon d'afficher la "remontant" sur la place publique est elle nécessaire ? Crier victoire.... c'est bien triste.
Philippe comme pratiquement toujours je vous reçois 100%, mais.... oui il y a un mais... n'est il pas humain et légitime que cette femme, après 10 ans "d'absence" et de silence de son mari, refasse sa vie, comme on dit. Elle n'est ni la première, ni la dernière (au masculin c'est également valable). Avouez qu'il faudrait avoir fait voeu de chasteté pour ne pas céder à l'appel d'une vie nouvelle. Nous avons tous besoin d'amour.... Moi celui de mes filles a comblé tous mes désirs.... même si parallèlement je n'ai pas mené une vie de nonne !

Écrit par : Françoise | 24/05/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire